Eva Delambre - Extrait

Objet de plaisir

Elle n’avait poussé que quelques gémissements, quelques soupirs. Elle avait gardé le silence, les yeux baissés et une attitude profondément soumise.

Elle avait été parfaite.

Il avait aimé jouir dans sa bouche, juste après. La baiser avec intensité et violence, sentir le bout de son gland forcer sa gorge. Il avait maintenu sa tête avec force, se branlant avec sa bouche sans se soucier de ses haut-le-cœur, ni de sa salive qui coulait abondamment jusqu’au sol.

Elle n’était qu’un objet de plaisir.

Après avoir eu sa dose d’excitation tout au long de la journée et de la soirée, il l’avait voulu ainsi. Juste baiser sa bouche et l’inonder de son sperme, le faire gicler au fond de sa gorge et sur son visage.

Elle n’était jamais aussi belle que recouverte de sa jouissance.

Surtout juste après, lorsqu’elle osait relever les yeux vers lui et qu’il y lisait toute sa soumission, toute sa fierté de lui appartenir et de savoir le faire jouir.

Son regard pétillait alors de mille feux.

Eva Delambre – Extrait

1 commentaire sur “Objet de plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.