L’Envol de l’Ange

L'envol de l'ange« L’Envol de l’Ange » fait suite à « L’Éveil de l’Ange », même si ce roman peut être lu indépendamment de ce premier opus.

L’ange, c’est Solange, une jeune femme qui cherchait un travail et le courage d’oser écrire, mais qui découvrira bien plus. Au détour des récits de Tristan qu’elle doit mettre en mots, Solange découvre son univers, sa façon d’être et de dominer les femmes qui, entre ses mains, deviennent soumises. À son contact, elle va prendre conscience de ses propres fantasmes et de son profond désir de soumission. Elle voudra découvrir ce monde avec lui, et personne d’autre. D’abord amusé, puis curieux, il se prendra au jeu et la laissera venir à lui et s’offrir.

Mais tout cela n’est pas un jeu, et la vraie vie n’est pas toujours rose.

Une soumise ne peut se donner à moitié, et un Maître ne peut la guider et l’éduquer que de façon ponctuelle. Alors des choix seront faits. Ange se sera éveillée aux plaisirs de la soumission et tôt ou tard, elle devra prendre son envol. Avec ou sans Tristan, elle devra assumer ce choix fait en toute conscience.

C’est un choix qui marque les esprits. Un choix qui change une vie. C’est aussi un prix à payer, sujet trop souvent occulté.

La vie d’Ange sera bousculée de fond en comble. Elle devra puiser en elle toutes les forces et toutes les ressources nécessaires pour satisfaire Tristan, devenu son Maître, toujours plus dur et plus exigent. Il la guidera et la révélera, au-delà de la soumission. Il lui fera comprendre qu’elle est capable de bien plus qu’elle ne l’imaginait, et qu’elle devra se servir de tout ce qu’il lui aura enseigné pour poursuivre ses projets et réaliser ses rêves.

Ce livre n’a pas pour ambition de donner une image édulcorée du BDSM. Il raconte une histoire qui aurait pu être la mienne, ou la vôtre si vous évoluez dans cet univers. L’histoire d’Ange est un récit souvent excitant, mais qui parfois fait mal, qui pousse à bout, et qui peut-être, donnera des envies de révolte et soulèvera des incompréhensions. L’Envol de l’Ange est un roman qui pose des questions, et qui apportera, je l’espère, des émotions, beaucoup d’émotions.

C’est un livre qui a été écrit avec amour et passion. Je le dédie à mon Maître, bien sûr. Sans Lui, rien de tout cela n’aurait été possible. Mais je souhaite aussi le dédier à toutes les soumises qui s’y retrouveront, d’une façon ou d’une autre, au détour d’un gémissement de plaisir ou d’une larme.

A découvrir sur Amazon en pré-commande. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.